liens de notre site :

  Accueil KA

  Infos utiles C-K/Loc'

  Sorties Orge

  Sorties Juine

  Sorties Essonne

  Sorties Mauldre

  Sorties Eure

  Sorties Yerres

  Sorties Loir

  Sorties Loire

  Autres liens utiles

  Location Kayaks IDF

Louez vous aussi vite un de nos canoes kayaks et partez à l'aventure comme nous ! (photo d'une de nos sorties sur la rivière Essonne)
Louez vous aussi vite un de nos canoes kayaks et partez à l'aventure comme nous ! (exemple de chargement de nos canoës-kayaks sur les toits de voitures)

 
KA - Liste non-exhaustive dans dangers liés à la pratiques du Canoë / Kayak / SOT et autres embarcations mues par la force humaine




Restez toujours humbles envers les éléments et en parfaite conscience de votre niveau et de votre condition physique.
!! ANTICIPEZ !!

La variabilité du milieu naturel, même en eau calme, fait que les sites évoluent, et par conséquent les dangers aussi.


Kayak Alex : le guide des informations utiles pour vous lancer dans notre discipline et louer tranquillement vos bateaux - cliquez pour agrandir


Hypothermie / Hydrocution / Noyade / Insolation / Chocs / Blessures / Eloignements à cause du vent ou courant (rivière/mer)
Déf : Les premiers risques sont ceux de tout sport nautique en plein air. C’est un milieu dit "hostile". On notera que l’hypothermie cause plus de morts que la noyade.
Parades : Le bon sens ! Choisir une météo correcte, une tenue adéquate (en fonction température extérieure et éventuelles chutes dans l'eau, chaussures nautiques fermées et ne pas oublier caquettes/chapeaux l'été), dans notre discipline il faut savoir nager correctement au minimum 25 mètres et être à l’aise sous l’eau pour pouvoir faire une apnée d’au moins 30 secondes. La tenue doit être complétée de casques dès les rivières de classe II. Ne pas oublier d'avoir de l'eau dès des sorties de plus d'1h, à manger dès des sorties de plus de 3h. L'anticipation et la bonne lecture de la rivière/mer vous éviteront les mouvements d'eau dangereux et les divers chocs (dont ceux avec d'autres embarcations ... penser "distances de sécurité").



Dessaler (rivière/mer)
Déf : Être sorti de son kayak après un déséquilibre.
Risques possibles : Perte de matériel (bateau, pagaies, sacs, ...), coincements ou heurts contre des obstacles, hypothermie dans l’eau froide, noyade.
Parades : TOUJOURS AVOIR SON GILET DE FLOTTAISON SUR SOI ET CORRECTEMENT FERMÉ.
En ponté : esquimauter.
En non ponté, ou si sortie de son ponté : retourner son bateau le plus vite possible, attraper d'une main l'anneau de bosse ou une poignée ou une ligne de vie et de l'autre main sa pagaie, mettre le bateau devant soi en bouclier et nager vers la berge ou un contre-courant. On essaye toujours de maintenir son embarcation entre soi et les obstacles éventuels (dont d'autres embarcations, entre vous et la côte en mer).
On ne lâche jamais son embarcation !! Dans des cas extrêmes, en mer, les secours vous retrouveront plus facilement ainsi.
Ne pas chercher à se mettre debout (risque de coincements) nager pieds vers l'aval (pieds devant soi) sur le dos pour éviter tout choc avec un obstacle.
Sortir avec un kayak ponté nécessite absolument la maîtrise de l'esquimautage pour tous les participants !! Pour les non pontés, il est fortement conseillé de s'entraîner à savoir remettre à l'endroit votre embarcation et remonter dessus.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les obstacles (rivière/mer)
Déf : Ils sont de toutes sortes : rochers, arbres, souche, branches, pile de pont, ponts, passerelles, grilles de rochers, gravières, barrages, murets, ouvrages abandonnés, ...
Risques possibles : Coincements et blessures sur des ouvrages rouillés, coupants. Coincement en étant immergé (obstacle siphonnant).
Parades : Acquérir une bonne lecture des mouvements d'eau pour anticiper sa trajectoire.
Ne pas sortir du kayak.
Avoir une autre aide équipée d'une corde de sécurité.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



L'arrêt buffet (rivière/mer)
Déf : Un obstacle percuté en avant produit un arrêt net du kayakiste.
Risques possibles : Surtout pour le matériel, et pour le kayakiste si l’embarcation n'a pas de cale-pieds.
Parades : Vigiler, anticiper.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les coincements / cravates (rivière/mer)
Déf : Immobilisation du bateau sous la pression du courant contre un obstacle = cravate. La cravatte est dite "double", si le bateau est bloqué par ses 2 pointes.
Il peut y avoir des rétrécissements dans le lit de la rivière, si par suite d'une fausse manoeuvre en amont le bateau ne se présente pas dans l'axe, il peut se faire coincer en travers d'une passe.
Risques possibles : Dessalage, casse du bateau, coincements.
Parades : Anticiper pour éviter l'obstacle (lecture de rivière).
Plutôt tenter des changements de caps par accélérations que des stops/rétros qui avec le courant vous amèneront contre l'obstacle.
=> En cas de gîte sur l'obstacle gîter sur l'obstacle vers aval, se dégager progressivement en repoussant l'obstacle.
Rester dans son bateau en esquimautant si retournement.
Dégager le bateau en utilisant des bosses et des mouflages si coincement de l'embarcation.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les barrages (rivière)
Déf : Ils sont de 2 sortes : soit naturels soit artificiels et créent une dénivellation entre l’amont et l’aval. Cette dénivellation est exploitée depuis l’antiquité pour faire fonctionner un moulin, approvisionner des canaux d’irrigation, créer un bief navigable en amont. Au cours du XXe siècle des ouvrages plus imposants ont été construits pour produire de l’électricité, créer des plans d’eau destinés à la régulation des eaux ou aux activités de loisir. Sur nos rivières coexistent donc des barrages de taille et de conception très variées dont certains sont ruinés ou désaffectés.
Un ralentissement du courant annonce le bief amont d’un barrage. Les barrages de conception ancienne peuvent se limiter à une chaussée ou un seuil. Ils barrent souvent la rivière en diagonale ou en V pour mieux amortir les variations de débit.
Risques possibles : Ils fonctionnent par surversement et engendrent des rappels à leur pied. Certains barrages sont des "infrans" (non franchis en raison de leur extrême danger) Des lâchers d'eau sont possibles à tout moment et peuvent modifier la difficulté de la rivière. Quelques barrages fonctionnent encore avec un dispositif de régulation à aiguilles, pièces de bois amovibles, qui peut attirer et drosser une embarcation venant de l’amont. La régulation du niveau en amont peut également se faire par des vannes : celles qui lâchent l’eau par le bas peuvent créer un siphon en amont alors que celles qui s’abaissent et lâchent l’eau par le haut génèrent souvent un rappel. La régulation du niveau d’eau et l’approvisionnement de turbines peuvent se faire par des canalisations qui aspirent contre des grilles. L’automatisation des vannes et turbines est habituelle sur les barrages en exploitation. Elle crée un danger supplémentaire en modifiant soudainement et sans contrôle humain les mouvements d’eau en amont et en aval.
Les barrages figurent sur les cartes IGN au 1/25000 sous forme d’un trait noir barrant le tracé du cours d’eau.
Sur les itinéraires fréquentés par les pagayeurs, une signalisation spécifique au canoë et au kayak peut être mise en place. Sur les rivières navigables, la signalisation destinée à la navigation doit être connue.
Parades : Connaissance de son existence et des dangers possibles liés à son franchissement.
Arrêt et reconnaissance impératifs avant tout franchissement. On retiendra que s’approcher trop près d’un barrage par l’amont expose à un dessalage et une aspiration dans un siphon ou contre une grille, voire à une aspiration dans une vanne lors de son ouverture automatique. Le courant d’amont peut être assez fort pour attirer dans une vanne ouverte ou dans un déversoir.
Les bras d’alimentation d’usine ou de moulin peuvent se révéler être des pièges mortels : ne jamais s’engager dans le bras de dérivation menant vers un barrage ou un moulin.
Franchir un barrage en canoë-kayak (ou autre activité à la pagaie) expose à une capture dans un rappel, au coincement dans un radier, à l’embrochage sur une ferraille.
Les contre-courants en aval peuvent entraîner une embarcation vers le pied du barrage avec capture dans un rappel : après rembarquement ne pas s’approcher du pied de barrage, mais s’éloigner rapidement.
Franchir un barrage n’est en aucun cas un exploit : cet obstacle artificiel n’est pas considéré comme une difficulté de la rivière.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK

Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK
1/ En position fermée. 2/ En position entr'ouverte : c'est une position du clapet extrêmement dangereuse en raison du rappel en aval du barrage. 3/ En position grande ouverte : la rivière retrouve son régime naturel et le passage est possible



Les passes, dispositifs de franchissement d’ouvrages, glissières (rivière)
Déf : Les commissions Espaces; Sites; Itinéraires et Navigation Durable tant nationale que régionales travaillent à leur généralisation sur les parcours fréquentés par les pagayeurs.
Risques possibles : Pas forcément vos amies car pas forcément entretenues ou bien implantées, risques de dessaler, rappels, heurts.
Parades : Un débarquement en amont s’impose pour vérifier les conditions de franchissement : hauteur d’eau dans les limites de l’échelle de niveau, absence d’obstacle obstruant la passe, sortie libre, absence de mouvements d’eau dangereux en zone de réception.
Au moindre doute, il faut faire un portage, de même que par hautes eaux/crues.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les infrans (rivière/mer)
Déf : Passages non franchis (ou que trés rarement) par des kayakistes en raison de son extrême danger ou difficulté (rappel monumental, barrage, amas de pavé, ...).
Parades : Arrêt impératif avant le passage, portage.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les déferlantes (mer)
Déf : Crête de vague qui retombe vers l’amont ou en direction de la plage. Se créent en bords de plage (shore break) mais aussi au niveau des hauts-fonds "barres" (etel).
Risques possibles : Dessaler, être pris dans le rouleau.
Parades : Ne pas se mettre de côté par rapport à la vague ou gîter vers elle pour éviter le dessalage.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Vent de terre (mer)
Déf : Vent soufflant des terres vers la mer.
Même par beau temps le kayakiste devra composer avec les marées, le vent et les courants. Ces éléments séparés ou conjugués vous font dériver plus ou moins fortement, et par conséquent perturbent votre navigation.
Risques possibles : Eloignement, impossibilité de revenir au vent et donc à terre, formation de vagues et de houle.
Parades : Annulation de la séance si le vent est trop fort par rapport à son niveau.
Vigiler : l'observation de bouée, de flotteur de casier de pêche donne une information sur la direction et la force du courant - sillage - et du vent - drapeau.
En cas d'autre vent formé, on partira face au vent pour tester si la remontée est possible ou non.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK - Cliquez pour agrandir



Le drossage (rivière)
Déf : Quand la rivière tourne brutalement (virage), le courant principal est déporté vers l’extérieur du virage où il vient heurter la berge. Les filets d'eau accélèrent au contact de la rive. Si l'érosion a taillé la rive, la voûte intérieure peut siphonner (drossage creux). On peut se retrouver aspiré dans cette cavité ou s'agglomèrent souvent branchages et troncs d'arbre et si cette cavité est profonde, elle peut retenir des branches ou des arbres qui peuvent empêcher le retour à la surface.
Le drossage fait parti des pièges majeurs de l'eau vive.
Risques possibles : Être "scotché" à la paroi, puis dessaler, pour se retrouver bloqué sous l’eau par la pression de l’eau et même être entrainé par un siphon si la berge est érodée.
Parades : Pagayer à l’intérieur du virage pour se retrouver près du contre-courant.
Faire un stop courant.
Si on est pris en cravate se pencher/gîter vers l'obstacle.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Le rappel (rivière/mer)
Déf : Mouvement d'eau présent au pied de certains seuils, barrages artificiels ou naturels, de vannes, chutes ou ruptures de pentes ou dans des conditions de crues ou de fortes eaux. Ce mouvement d'eau tournant, que l'on assimile parfois à une "machine à laver", provoque en surface et sur une certaine profondeur un courant vers l'amont qui amène systématiquement tous les objets flottants à la surface sous le pied de la chute d'eau. L'eau est très émulsionnée par de fines bulles d'air : elle est blanche et n'a pas de portance (la densité de l'eau est divisée par 2) => il est impossible de se maintenir à la surface ou de nager vers l’aval. L'importance du rappel est dû à la forme du fond et au débit de la rivière et non à la hauteur de sa chute. La visualisation d'une eau très brassée en air, blanchie, du genre aspirine effervescent à niveau d'une réception indique, même sans la présence flagrante d'un ressac, le rappel. La reconnaissance du rappel, minimise les risques. Si le rappel dépasse la longueur du kayak, il faut débarquer et l'éviter. En cas de doute, on peut lancer un objet flottant (comme un morceau de bois) pour tester les mouvements d'eau. On peut affirmer que lorsque la pente dépasse 30° d'inclinaison, on peut craindre la formation d'un rappel.
Risques possibles : Rester dans le rouleau (machine à laver) et ne pouvoir en sortir !! => La personne risque de se noyer par épuisement (suffoque, est roulée, désorientée, contusionnée par les chocs contre le radier) à force d'être replongée sans fin. Il cause régulièrement la mort de pratiquants de l'Eau Vive chaque année, pour un pagayeur, le rappel est la principale cause de noyade en rivière.
Parades : Arrêt + reconnaissance impératifs avant tout franchissement => portage, contournement ou choix de la passe.
Ne jamais tenter de franchir un rappel dont la longueur est supérieure à la moitié de votre embarcation.
Prendre un maximum de vitesse en kayak dans l'axe du courant bateau à plat pour s'extirper des mouvements d'eau du rappel situés en surface.
Dans les premiers instants où vous êtes rappelés avec votre embarcation adoptez immédiatement une gîte aval avec un appui en suspension dans le ressac du rappel et en vous stabilisant en position de "surf'. Il faudra alors essayer de se dégager en se propulsant soit en avant soit en arrière perpendiculairement au ressac pour chercher une sortie de côté où vous pourrez accrocher une veine d'eau qui vous tirera hors du rappel.
Si le kayakiste est sorti de son kayak, possibilité faible de sortir par la lame de fond. Possibilité de sortir par les côtés si absence de rappel. Sinon, se mettre en boule ou tenter de se protéger en s’agrippant à son embarcation le fond tourné vers le chute.
Lancer des cordes, sauveteur encordé. Lors d’une tentative de sauvetage, un secouriste pénétrant dans un rappel doit être soigneusement encordé et assuré par un équipier placé plus en aval.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Les chutes / seuils (rivière)
Déf : Elles sont différentes des seuils par le fait qu'elles sont supérieures à 4 mètres de hauteur. La dangerosité n'est pas liée qu'à la hauteur, mais aussi au débit, à l'encombrement et à la qualité de la réception.
Risques possibles : Encombrement dans la chute. Réception dangereuse. Rappel.
Parades : Arrêt et reconnaissance impératif avant tout franchissement (choix de la passe).
S'informer auprès des kayakistes qui l'ont franchit.
Lancer des cordes, sauveteur encordé.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Le rouleau (rivière/mer)
Déf : Lorsque la pente augmente brusquement, l'eau prend de la vitesse et rencontre après la rupture de pente une masse d'eau beaucoup plus inerte, ce qui provoque un retour sur elle-même de la vague de surface. C'est une grosse vague, présentant de l'écume à son sommet et déferlant vers l'amont.
Risques possibles : Le rouleau, s'il est puissant tend à "rappeler" (garder le bateau). Le rouleau à rappel, appelé souvent "trou", est provoqué par une cassure moins prononcée (due à la forme du lit de la rivière ou parce qu'un pleureur se trouve "noyé").
Risque de se déséquilibrer et de dessaler.
Parades : Chercher un "V" dans la barre du rouleau : y présenter le bateau de face et prendre beaucoup de vitesse pour passer à travers.
En l'absence de "V" rechercher un point faible sur le côté du rouleau => si le rouleau est violent, pencher vers l'avant et pagayer fort.
Rester dans son bateau en esquimautant en cas de retournement.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Le rouleau portefeuille (rivière)
Déf : Mouvement d'eau formé par 2 vagues qui s'engagent entre elles. Un rouleau présente souvent des barres latérales ("V") appelées "portefeuille" car elles sont de directions différentes et ont la forme de gouttière.
Risques possibles : Avec une vitesse réduite, le portefeuille modifie la trajectoire du bateau est peut provoquer une fausse gîte du bateau.
Parades : Se franchit comme un rouleau avec de la vitesse.
Passer au milieu des 2 branches du rouleau en "V" pour préserver son équilibre.
Rester dans son bateau en esquimautant en cas de retournement.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Le pleureur (rivière)
Déf : Rochers à fleurs d'eau reconnaissables par un mouvement d'eau (bourrelet) vers l'amont à la base du V.
Risques possibles : Coincement et dessalage par déséquilibre. Un des dangers d'une rivière en crue est que de nombreux blocs sont alors recouverts pouvant former des rappels. On se méfiera des pleureurs dont les deux extrémités du rappel remontent vers l'amont (forme de croissant) car ils constitueront un véritable piège.
Parades : Acquérir une bonne lecture des mouvements d'eau, pour changer de trajectoire.
Accélérer si la trajectoire n'a pu être changée.
Pagayer sur l'avant du kayak.
Rester dans son bateau en esquimautant.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Le siphon (rivière/mer)
Déf : Mouvement d’eau aspirant vers le fond à cause d'un passage souterrain de l'eau. Il existe des vannes siphonnantes, mais des rochers peuvent aussi siphonner (terrains rocheux et calcaires) ou même des obstacles qui ont bougé après une crue (troncs/branches en immersion) et même certains barrages mal entretenus/mal conçus.
Risques possibles : Coincement en cas de dessalage.
Parades : A éviter impérativement.
Si coincé dedans, ne pas sortir du kayak et avoir une autre aide équipée d'une corde de sécurité.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Marmite (rivière/mer) aka marmite de géant / tourbillons, vortex, whirlpool
Déf : Mouvement d'eau en surface en rotation et en général en dépression qui a tendance à aspirer, souvent à la place des contre-courants lors de crues. Eau qui remonte du fonds et qui bulle en surface ou qui aspire vers le fond.
Risques possibles : Être déséquilibré par une prise de gîte, possibilité de dessalage. Être ramené en son centre et pour les vortex, être attiré vers le fond.
Parades : Ne pas gîter : garder le bateau bien à plat.
Rester dans son bateau en esquimautant.
Pagayer rapidement pour s'extraire du courant.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



Lâchers d’eau (rivière)
Déf : Un lâcher d’eau peut entraîner une montée des eaux rapide et soudaine : une vague de crue se propage alors sur plusieurs kilomètres et peut surprendre des embarcations en cours de descente. Une augmentation importante de débit modifie les difficultés de la rivière. Des passages peuvent devenir infranchissables. Dans les zones où un danger de montée brutale des eaux est signalé par panneaux, il ne faut pas garer de véhicule, bivouaquer ou planter la tente. En cours de descente, il faut observer les signes évocateurs d’un changement de débit de la rivière : eau trouble, bois de flottage, disparition des bancs de sable et des plages de galets, rapides plus creusés ou nivelés.
Risques possibles : Déséquilibres, déssaler, obstacles, risques de coincements ou de cravates, marmites, ...
Parades : Observer et vigiler.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK



La crue (rivière)
Déf : La rivière sort de son lit, des berges submergées, eau boueuse, courant vif, présence de nombreuses marmites absence de contre courant. Peut être causée par des lâchers de barrages.
Risques possibles : Présence de branches, branchages immergés, arbres en travers, épaves flottantes, barbelés, ... Risques de coincements ou de cravates.
Parades : Reporter votre navigation.
Naviguer avec prudence et vigilance.
En cas d'arbres en travers, éviter de passer au-dessus (risque de dessalage par déséquilibre et coincement sous le tronc) ou dans des branches immergées.
Prévoir des cordes.
Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK Kayak Alex - Les risques liés à la pratique du CK




Kayak Alex : le guide des informations utiles pour vous lancer dans notre discipline et louer tranquillement vos bateaux - cliquez pour agrandir


Kayak Alex : le guide des informations utiles pour vous lancer dans notre discipline et louer tranquillement vos bateaux - cliquez pour agrandir



Kayak Alex votre loueur de Canoës Kayaks à Dourdan  Les infos de base pour débuter en Canoë-Kayak ("Infos utiles C-K/Loc'")  Kayak Alex votre loueur de Canoés Kayak dans le 91




©Kayak'Alex (KA) - 2018 - 91
Kayak Alex (www.kayak.newocx.com) - Votre site d'infos, spots et locations de Canoë Kayaks à Dourdan